EN | FR

Les marchés de l’immobilier de prestige des grandes régions métropolitaines au Canada ont battu des records consécutifs en 2021, alors que la demande urgente influencée par la pandémie des Canadiens en ce qui concerne la mobilité sur le plan du logement et une hausse du niveau de confiance à l’égard de la relance économique du pays ont favorisé la hausse des prix, ont baissé le nombre de logements offerts sur le marché et ont fait en sorte que les marchés ont atteint des sommets historiques.

« Le marché de l’immobilier du Canada a été redéfini en 2021. Les perceptions des Canadiens quant à l’importance que revêt leur foyer comme investissement dans le style de vie et le plaisir, le sanctuaire physique et la sécurité, ainsi que la stabilité financière et le patrimoine générationnel ont subi une transformation, a déclaré Don Kottick, président et chef de la direction de Sotheby’s International Realty Canada. Au sein du marché de l’immobilier de prestige, la nouvelle définition de « luxe » fait partie des influences durables de la pandémie. Les consommateurs riches d’aujourd’hui sont à la recherche d’un calibre d’excellence architecturale, de conception, de technologie, de services et de commodités qui respectent des normes mondiales élevées. Cette volonté d’investir dans l’excellence continuera de favoriser un environnement concurrentiel pour l’immobilier de prestige à l’avenir. »

Selon M. Kottick, la demande locale a été le principal moteur du marché du logement de luxe et traditionnel au Canada en 2021, alors que les faibles taux d’intérêt, l’épargne record et l’anxiété sous-jacente en ce qui concerne le rendement futur du marché boursier continuent de favoriser la diversification dans le marché de l’immobilier. Une hausse graduelle des demandes internationales pour des propriétés luxueuses pendant l’année montre que la demande des expatriés, des nouveaux Canadiens et des résidents permanents arrivant sur le marché continue d’augmenter, alors que les restrictions de voyage s’assouplissent peu à peu.

According to Kottick, local demand was the principal driver of Canada’s luxury and conventional housing market in 2021, as low-interest rates, record cash savings and underlying anxiety regarding future stock market performance continue to encourage diversification into real estate. A gradual increase in international enquiries on luxury properties through the year reflect an ongoing build-up in demand from expatriates, new Canadians and permanent residents that will flow into the market as travel restrictions gradually ease. 

 

Vancouver

Comme cela a été le cas dans les autres grandes régions métropolitaines au Canada, l’offre extrêmement déficitaire de logements traditionnels et de luxe à Vancouver a réduit les ventes et la mobilité des acheteurs potentiels et des vendeurs en 2021, faisant en sorte que la demande a été insatisfaite malgré des besoins urgents et évolutifs en matière de logement. Malgré les contraintes relatives à l’offre, le volume des ventes résidentielles de plus de 4 millions de dollars et de plus de 10 millions de dollars a terminé l’année à un niveau record, soit 171 % et 218 % respectivement, une proportion considérable, dépassant les niveaux enregistrés en 2020. Les ventes de copropriétés luxueuses de plus de 4 millions de dollars ont augmenté de 137 % sur douze mois, tandis que celles des maisons mitoyennes, de 367 %. Tandis que les ventes de résidences unifamiliales d’au moins 4 millions de dollars ont augmenté de 172 % dans la ville, les ventes de résidences extrêmement luxueuses de MLS de plus de 10 millions de dollars ont crû de 240 %, ce qui est remarquable. Il s’agit de la hausse annuelle en pourcentage la plus élevée du volume des ventes dans la catégorie des résidences unifamiliales d’au moins 10 millions de dollars dans les marchés urbains les plus importants au Canada. Vancouver a également établi un nouveau record de prix, alors que la vente privée la plus élevée d’une résidence unifamiliale sur un lot unique de la région a été réalisée par Sotheby’s International Realty Canada. De manière générale, les ventes d’immeubles résidentiels de plus de 1 million de dollars ont augmenté de 145 % par rapport aux niveaux de 2020.

Calgary

À Calgary, le marché de l’immobilier résidentiel d’au moins 1 million de dollars a observé des conditions équilibrées au milieu de l’année, avant de passer à un marché axé sur les vendeurs au cours de la deuxième moitié de 2021. Alors que la confiance des consommateurs locaux a repris de la vigueur en raison de la hausse des prix mondiaux du pétrole et du gaz et de la relance de l’économie de l’Alberta, le marché de la catégorie supérieure dans la ville a été revivifié. Les ventes de résidences de plus d’un million de dollars ont crû de 222 % sur douze mois, par rapport à 2020, et les ventes de résidences de plus de 4 millions de dollars ont doublé, passant à 4 propriétés vendues. Dans la ville, le marché pour les résidences unifamiliales et les maisons mitoyennes d’au moins 1 million de dollars a observé une saine hausse de 219 % et de 244 % respectivement cette année. Tandis que les ventes de copropriétés de plus d’un million de dollars ont observé des gains robustes de 267 % sur douze mois, ce type de logement a représenté un pourcentage minimal du marché de prestige, alors que 24 logements ont été vendus en 2021.

Greater Toronto Area

Selon de nouvelles données publiées par Sotheby’s International Realty Canada, le rendement de la région du Grand Toronto (Durham, Halton, Peel, Toronto et York) a surpassé celui des autres marchés canadiens en 2021, alors que le rendement distinct de la région a établi une nouvelle norme incomparable en ce qui concerne l’immobilier de prestige au pays. Les ventes d’immobilier résidentiel de plus de 4 millions de dollars (copropriétés, maisons mitoyennes et résidences unifamiliales) ont augmenté de 224 % sur douze mois, tandis que les ventes de résidences extrêmement luxueuses de plus de 10 millions de dollars ont augmenté de 238 % cette année par rapport à 2020. La demande des consommateurs a augmenté pour tous les types de résidences luxueuses en 2021. Les ventes de copropriétés, de maisons mitoyennes et de résidences unifamiliales de 4 millions de dollars et plus ont crû de 179 %, de 267 % et de 227 % sur douze mois respectivement. Dans l’ensemble, les ventes de résidences supérieures à 1 million de dollars ont affiché une hausse annuelle de 194 %, malgré des contraintes considérables de l’activité en raison d’une pénurie de logements persistante.

Montreal

Le marché de l’immobilier de luxe à Montréal a battu record après record en 2021, établissant de nouvelles valeurs de référence en termes de volume des ventes et de prix. Plus particulièrement, en décembre 2021, la vente la plus élevée d’une propriété résidentielle par l’intermédiaire de MLS de l’histoire du Québec a été enregistrée par Sotheby’s International Realty Québec pour un domaine privé sur le bord de l’eau, dont le prix de vente était fixé à 19 885 000 $ CA. Le domaine était situé à Senneville, un village à l’extrémité ouest de l’île de Montréal.

Les ventes de plus d’un million de dollars ont augmenté de 137 % sur douze mois, pour totaliser 1 810 propriétés vendues en 2021. Les ventes de résidences unifamiliales ont représenté 44 % des transactions immobilières d’au moins un million de dollars à Montréal, alors que 794 propriétés ont été vendues en 2021, une hausse de 130 % sur douze mois. Le marché des maisons mitoyennes de catégorie supérieure a affiché des tendances semblables à Montréal. En 2021, dans ce segment, 578 résidences vendues affichaient un prix supérieur à 1 million de dollars, une hausse de 130 % sur douze mois. Most notably, Plus particulièrement, le marché des copropriétés de prestige de Montréal a atteint un nouveau record en 2021, alors que les ventes de plus d’un million de dollars ont augmenté de 165 % sur douze mois. En fait, les ventes de copropriétés ont représenté 24 % de toutes les transactions immobilières de prestige de plus d’un million de dollars à Montréal en 2021, un nouveau sommet. En 2021, une copropriété extrêmement luxueuse a été vendue plus de 10 millions de dollars. Inscrite à 12,9 millions de dollars par Sotheby’s International Realty Québec, la vente du penthouse aux Résidences Ritz-Carlton, à Montréal, à un acheteur américain a battu le record historique du prix d’une copropriété sur MLS dans la province.

Contacter un Agent Díexception

Des visites virtuelles à la réalité virtuelle, de la publicité numérique aux médias sociaux, notre plateforme de marketing novatrice offre la technologie la meilleure de sa catégorie à nos acheteurs et vendeurs. Informez-vous au sujet des possibilités et des conditions du marché local pour vous préparer en vue de votre prochain déménagement. Communiquez avec un courtier immobilier.

 


*Avertissement
Les renseignements présentés dans ce rapport renvoient à des données d’enquête ainsi qu’à des données sur le marché provenant des chambres immobilières MLS de l’ensemble du Canada. Sotheby’s International Realty Canada avise les lecteurs que les données sur le marché MLS peuvent être utiles pour établir des tendances au fil du temps, mais n’indiquent pas les prix réels dans des quartiers extrêmement différents ni ne tiennent compte des différentiels de prix à l’intérieur des marchés locaux. Ce rapport est diffusé uniquement à des fins d’information générale et ne doit pas servir de fondement à toute transaction. Bien que des normes élevées aient été suivies lors de la préparation des renseignements et de l’analyse présentés dans ce rapport, Sotheby’s International Realty Canada, les filiales de Sotheby’s International Realty et le groupe Mustel n’assument aucune responsabilité pour toute perte ou tout dommage résultant de l’utilisation du contenu de ce document ou de toute référence à ce contenu.

RELATED ARTICLES

Recent Comments

Recevez un abonnement gratuit au magazine INSIGHT